Maison de maître à vendre : les points clefs pour bien orienter votre choix

Maison maître

Pour faire vieillot et original, il n’y a rien de mieux que d’acquérir une bonne maison de maître. Bien que ces maisons ne présentent presque rien de moderne, il serait quand même judicieux d’analyser certaines caractéristiques avant de se lancer dans l’achat d’un de ces joyaux. Malgré le fait qu’il s’agit d’habitations anciennes et uniques, leurs caractéristiques semblent varier majoritairement en fonction de leur localisation géographique. Nous apporterons plus de détails dans la suite de l’article.

Quelle superficie pour votre maison de maître ?

La superficie d’une maison de maître varie en fonction de nombreux facteurs. Il n’y a donc pas une norme universelle qui fixe une superficie donnée. Et comme vous pouvez l’imaginer, ce sont des habitations gigantesques. Ainsi, vous pouvez trouver des maisons de maître de moins de 400 m2 à plus de 1000 m2. Le facteur principal de cette variation de superficie est la région dans laquelle se trouve la résidence.

Les maisons de maître selon les régions

Ces maisons sont dispersées à travers toute la France avec une particularité spécifique à chaque région. Ainsi, en milieu urbain, ces demeures sont plus petites avec une façade visible et un peu de végétation. Dans le milieu rural, les maisons de maître sont assez vastes et sont beaucoup plus en retrait. Au nord et aussi à l’ouest, vous avez des façades plutôt sombres avec une toiture en ardoise. Dans le sud, les façades sont beaucoup plus claires avec une toiture en tuile ou en lauzes.

L’architecture : de l’extérieur vers l’intérieur

À l’extérieur, l’attention sera portée sur la cheminée et sur la façade. La cheminée est généralement en brique et est un élément crucial de la maison. Sa souche est soutenue par un tirant métallique. La façade est souvent ornée pour donner un aperçu plus esthétique. À l’intérieur, les murs sont peu épais avec des fondations typiquement traditionnelles. Pour ce qui est du plancher, il est soit en bois ou alors en carreaux de terre cuite. Dans certaines maisons de maître, le plancher est du parquet bois.

Les frais d’acquisition d’une maison de maître

Pour régulariser définitivement l’achat de votre maison de maître, la présence d’un notaire est incontournable. Du côté de l’acquéreur, payer les frais d’acquisition fait partie de ses obligations, que beaucoup appellent aussi frais de notaire. Cependant, ils ne sont touchés ni par le vendeur ni le notaire. Ce sont un ensemble d’impôts relatifs à l’achat. Pour cela, dans le cas d’une maison de maître dans la capitale, un notaire à Bruxelles peut vous fournir une estimation de ces frais. En outre, les frais d’acquisition comprennent aussi les émoluments du notaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *